Mai 2013 - N° 1135
partenaire presse officiel des

Transports Publics 2012

logo_utp_vecto_sans_web

A Lille, une offre vélos unique en France

Keolis, renouvelé pour l'exploitation du réseau de transport de la Communauté urbaine de Lille, s'est engagé à étoffer l'offre de transport multimodale en déployant une offre de services vélos complète, unique en France : 2000 vélos en libre-service, 8000 vélos en location longue durée (dont 800 vélos pliants et 400 vélos électriques) et des parking vélos. Ces services vélos, déployés progressivement entre 2011 et 2014, seront intégrés et coordonnés à l'offre de transport public. L'objectif est de proposer ainsi une mobilité fluide et naturelle au voyageur quotidien ou occasionnel. L'ensemble des vélos a été conçu par les équipes b'Twin (Groupe Oxylane) basées à Lille, dans le cadre du partenariat exclusif conclu entre Keolis et Oxylane en décembre 2009. Les vélos seront fabriqués au sein de la nouvelle usine du b'Twin village à Lille Moulins.

Le vélo, mode doux par excellence, souple et pratique, répond à de nombreux besoins de déplacements de la vie quotidienne. Le groupe SNCF l'a bien compris et s'attache à créer, avec ses filiales, des services vélos cohérents et complémentaires au transport public. Avec Keolis-EFFIA, le groupe SNCF est maintenant le 2ème opérateur français de vélos en libre-service. Son ambition est d'innover en permanence pour proposer des offres vélos adaptées et intégrées aux réseaux urbains et périurbains, comme par exemple à Lille. Une gamme de mobiliers et de services a également été créée, avec Gares & Connexions et Keolis-EFFIA, pour développer un stationnement en gare qui soit à la fois modulable, performant et cohérent sur l'ensemble du territoire. Ces initiatives contribuent à renforcer l'expertise vélo du groupe SNCF et marquent sa volonté d'être un promoteur actif et innovant des nouvelles mobilités du transport public.

Imprimer

 

L'info en continu

En partenariat avec Mobilicites.com
  • Les tarifs de la discorde au Mont-Saint-Michel
    La gestion du stationnement et des navettes confiée à Transdev sur le site touristique est à nouveau contestée. Suite au blocus du parking, le transporteur menace de faire appel à la justice. De son côté, le conseil municipal a déposé le 7 juin 2013 un recours contre l'avenant du contrat signé entre le syndicat mixte et le groupe. En cause, la nouvelle grille tarifaire liée aux travaux de réaménagement du parking pour le rapprocher du mont.
    09 Juin 2013 Stationnement Lire l'article
  • Le Sénat vote la dépénalisation du stationnement
    07 Juin 2013 Stationnement Lire l'article
  • SNIT : le verdict de la Commission Duron tombera courant juin (mis à jour le 8 juin)
    05 Juin 2013 Infrastructures Lire l'article
  • Iveco Bus, poids lourd de l'emploi en Ardèche
    03 Juin 2013 Emploi Lire l'article
  • L'indemnité kilométrique vélo de nouveau en selle
    03 Juin 2013 Vélos Lire l'article
  • Ça ne chôme pas dans le transport public
    31 Mai 2013 Social Lire l'article
  • Face à la pénurie de conducteurs, les transporteurs attendent beaucoup de leur OPCA
    31 Mai 2013 Formation Lire l'article
  • Vinci et CAF proposent un tramway "clé en main" et encore moins cher
    29 Mai 2013 Salon UITP-Genève Lire l'article
  • Faire sauter le verrou des bornes de recharge de voitures électriques
    29 Mai 2013 Véhicules électriques Lire l'article
  • Les solutions urbaines d'Alstom
    29 Mai 2013 Salon UITP-Genève Lire l'article

Mai 2013 - N° 1135

Mai 2013 - N° 1135

En couverture

Grand Genève, la mobilité sans frontière

En 2017, il faudra 20 minutes pour relier Annemasse à Genève. Ce sera possible grâce au CEVA, une ligne de chemin de fer de 16 km (en cours de construction) qui connectera les réseaux ferroviaires français et suisses. Ce projet est la réalisation la plus emblématique du plan «Mobilités 2030» que les autorités françaises et helvétiques ont mis au point pour répondre aux défis de l’agglomération transfrontalière du Grand Genève. Le CEVA sera l’épine dorsale du future RER franco-valdo-genevois qui s’étendra alors sur 230 km et comptera 40 gares. Parallèlement, plusieurs lignes du tramway genevois franchiront la frontière.

Téléchargez le supplément Info voyageur