Juillet Aout 2014 N° 1148



Partenaire presse du :

logo_transport_public

logo_utp_vecto_sans_web

Quatre offres de reprise pour Mia Electric, mais des emplois menacés

Mai 2014 - N° 1146 - Ecomobiles

Le fabricant de voitures électriques Mia Electric (ex-Heuliez), placé en liquidation judiciaire en mars, fait l'objet de quatre propositions de reprise. «Il y a quatre repreneurs, dont l'actuelle présidente Michèle Boos», épaulée par un consortium d'investisseurs, a déclaré la ministre de l'Écologie Ségolène Royal, selon l'AFP. Mais les 200 emplois que compte l'entreprise ont peu de chances d'être sauvegardés. Les offres de sauvegarde d'emplois vont de «zéro» à «70», a déclaré une source proche du dossier. La société bénéficie cependant d'un très fort soutien en la personne de Ségolène Royal, également présidente de la région Poitou-Charentes jusqu'en mai. Son conseil régional est en effet actionnaire de Mia Electric à hauteur de 12%, aux côtés de Focus Asia GmBH, un groupement d'investisseurs internationaux. «Le combat continue», a déclaré Ségolène Royal, qui a par ailleurs indiqué qu'elle circulait parfois dans une des voitures électriques Mia acquise par le ministère.

Imprimer

Canadian Viagra 50mg