Février 2009 - N° 1088
partenaire presse officiel des

L'INFO EN CONTINU

Ces derniers jours

Appel a projet site propre encore des projets à Grasse, Bayonne, St Nazaire, St Etienne

La liste des projets de transport en site propre déposé dans le cadre de l'appel a projet du ministère du développement durable que nous avons publié dans notre numéro de janvier n'était pas exhaustive. Grasse, Bayonne et St Nazaire et St Etienne font aussi partie du club...

Grasse : un funiculaire pour relier la gare à la ville

 AO : Syndicat mixte des transports (Sillage) du pays de Grasse, 26 communes, 112 847 habitants

Le projet présenté :
Type de BHNS : une ligne de funiculaire
Longueur : 570 m
Stations : 4
Coût : 40 millions d'euros
Début des travaux : juillet 2010
Mise en service : fin 2012

François Reyne, président de Sillage : " Ce projet n'est pas nouveau puisqu'il était déjà inscrit dans notre PDU de 2000. Il consiste a relier la gare de Grasse réouverte en 2005 au trafic TER au centre ville de Grasse. Il s'inscrit dans le cadre du Projet de renouvellement urbain de la ville de Grasse avec notamment la construction d'un pôle d'échanges multimodal autour de la gare.. C'est l'histoire qui se répète puisuq'en 1909 déjà nous avions inauguré un funiculaire sur le même site et pour les mêmes raisons relier la nouvelle gare PLM curieusement construite loin du centre ville au cœur de Grasse. Il constitue un lien fort entre deux quartiers sociaux. "

 

 Bayonne : une nouvelle image du transport public

Ao : Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Agglomération de Bayonne - 6 communes : 136 000 habitants.

Le projet presente :
Type de tcsp : bhns
Longueur : 11,5 kilomètres
Coût : 13 millions d'euros
Debut des travaux : mai 2009
Mise en service : Eté 2009 : Projet I ; 2010 : Projets II et III ; 2011 : Projets IV et V ; 2012 : Projet VII
Plus d'informations : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Cette première phase d'aménagement s'inscrit dans un projet global et ambitieux de développement des mobilités urbaines douces. L'objectif fixé est de dépasser 10 millions de voyages à l'horizon 2015 (5 700 000 en 2007). La réduction des émissions annuelles de GES (Gaz à Effet de Serre) sera de 4 500 tonnes sur l'agglomération basque et landaise. La ligne 1 constitue l'épine dorsale du réseau, elle desservira les quartiers sensibles de Sainte Croix (ANRU) et  les centres-villes de Bayonne, Anglet et Biarritz. 75% de son tracé sera en site propre et elle sera cadencée. à 10 minutes. Cette ligne desservira également le pôle multimodal de la gare de Bayonne appelé à accueillir les TER et TGV entre Bordeaux et Hendaye. Cette ligne 1 sera complétée par une série d'aménagements dont la globalité structurante sera assurée par les projets proposés en deuxième phase du Grenelle 2011-2015.

 

St Nazaire : de la gare aux chantiers navals

 AO : Communauté d'Agglomération de la Région Nazairienne et de l'Estuaire.

Le projet présenté :
Type de tcsp : une ligne de BHNS
Longueur : 8 km
Stations :
Coût : 21,3 millions d'euros
Début des travaux : 2009
Mise en service : en deux étapes septembre 2010 et juillet 2012

 Olivier Richard, vice président de la Carène chargé des transports :« Ce projet c’est un changement de cap et même une révolution pour la Carène. Nous sommes un agglo très étendue et peu dense ou il est encore facile de circuler et de stationner. La volonté des élus c’est de favoriser le transport en commun et donc de rendre un peu moins facile la circualtion et le stationnement en centre ville.

Cette ligne qui constituera l'épine dorsale du nouveau réseau de St Nazaire ira de la gare SNCF a Océanis une zone d'emplois situé à l'ouest de la ville en desservant au passage le centre ville, la cité scolaire, le quartier de renouvellement urbain Chesnaie/bouletterie et le site universitaire d'Heinlex. Une exploitation en tronc commun sur cet axe pourrait être complétée par deux branches poursuivant au delà de la gare, l'une à l'Est vers le site industriel de chantiers navals et aéronautiques et Cadréan, l'autre au Nord vers Certé et Trignac. »

 

 

 

St Etienne : trolleybus is the BESTe

 

AO : Communauté d’agglomération St Etienne Métropole, 43 communes, 385 000 habitants

Le projet présenté :
Type de tcsp : une ligne de BHNS avec trolleybus de nouvelle génération
Longueur : 12 km
Stations :
Coût : 40,7 millions d'euros (y compris matériel roulant)
Mise en service : 2013
Fréquentation attendue : 23 000 voyageurs/jour

 BESTe est une ligne de bus express orientée nord au sud, tangentiel à l’axe historique stéphanois accueillant deux lignes de tramway. Ce tracé permet de relier par un transport collectif efficace et moderne les projets urbains menés par l’Etablissement Public de Saint-Étienne (EPASE) au titre des opérations d’intérêt national de Saint-Étienne.De nombreux générateurs de déplacements ponctuent. Elle permettra notamment de relier la gare de Châteaucreux (projet urbain visant à accueillir 9000 emplois en 2012 et 2000 habitants supplémentaires en 2020) au secteur de projet de Manufacture – Plaine Achille en cours de recomposition  comprenant déjà le Zénith, la Cité de Design et le stade Geoffroy Guichard. Le projet BESTe permettra également de relier les quartiers ANRU de Montreynaud (10 000 habitants) et La Métare-Sud Est (8 000 habitants) au centre ville et son cœur commerçant qui doit accueillir d’ici 2013 dans le secteur des Ursules une opération commerciale structurante en plein cœur de ville de 15 000 m² de surfaces de ventes.
Le rabattement automobile sur l’axe est envisagé par la réalisation de parkings relais (1000 places à l’ouverture du projet).

Robert Viennet

(8 février 2009)

08 Fév. 09

Imprimer - Retour à la liste des infos