Février 2009 - N° 1088
partenaire presse officiel des

L'INFO EN CONTINU

Ces derniers jours

Veolia et la RATP s'associent pour conquérir le marché asiatique

Veolia Transport et RATP Développement viennent de créer une société commune pour conquérir le marché asiatique. Cette société dont le nom n'a pas été communiqué sera détenue à 50/50 par les deux partenaires et aura pour cibles prioritaires la Chine, la Corée du Sud et l'Inde

 

 

L'objectif des deux partenaires est que la société commune devienne l'un des leaders du transport urbain en Asie, avec l'ambition partagée d'atteindre une activité de 500 millions d'euros en 2013. Un communiqué explique que la complémentarité entre les deux groupes est " clairement apparue, dans le cadre du développement des deux sociétés en Asie, sur les marchés d'exploitation de systèmes de transport terrestres urbains et périurbains. Veolia Environnement affiche en effet une présence forte dans la zone asiatique, y compris plus récemment dans son activité de gestion des transports de voyageurs au travers de sa filiale Veolia Transport. Cette dernière y est déjà présente en Chine, en Corée du Sud et en Inde au travers des sociétés d'exploitation de bus de Nanjing, de la ligne 9 du métro de Séoul (juillet 2009), de la ligne 1 du métro de Mumbai (2010).  Pour sa part, la RATP, entreprise intégrée fortement présente sur trois métiers - l'ingénierie, l'exploitation et la maintenance - dispose d'une excellente image et de savoir-faire reconnus en matière de développement de grands projets de transport, de systèmes de transit lourd et de métro automatique. "

La société commune est créée pour une durée initiale de 20 ans, et les contrats et sociétés existantes de Veolia Transport en Chine, Inde et Corée du Sud lui seront apportés. Ces activités génèreront environ 100 millions d'euros de chiffre d'affaires par an en année pleine.

La présidence de la société sera confiée pour trois ans à Veolia Transport et la direction exécutive à RATP Développement. 

Le marché asiatique du transport urbain est estimé à plusieurs centaines de milliards d'euros. En Chine, on estime que le nombre de kms de lignes de métro construites d'ici 2015 sera supérieur à celui du reste du monde. En Inde, en dépit d'une économie figurant parmi l'une des plus dynamiques au monde, (9% de croissance sur les quatre dernières années, et 6,9% en 2009 selon le FMI), le marché du transport en commun reste très peu organisé avec un seul réseau de métro, celui de Delhi. La Corée du Sud, pays riche et très urbain, affiche un grand nombre de projets de métros, pour la plupart automatiques. La politique du gouvernement en matière de transport public y est résolument orientée vers la privatisation.

23 Jan. 09

Imprimer - Retour à la liste des infos